Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Albert Camus - L'Etranger lu par Gracq

Sur Voltaire, Gracq est un peu facile, il est  chirurgical  quand il rapproche Becket et Manon Lescaut et somptueux  quand, en quelques mots, il nous dit Camus.

"De même  la maigreur caractéristique  de L'Etranger  de Camus assurait la sécheresse de son coup de poing à peine romancé de la philosophie de l'absurde"

 

En lisanten écrivant - Pleiade p 750-751

Écrire un commentaire

Optionnel